Que cherchez vous ?

Filtre

Le top des lectures pour frissonner à Halloween!

Le 31 octobre approche à grands pas!
La nuit tombe plus vite, les jours raccourcissent, Le temps est maussade et gris. C’est la période où vivants et morts sont proches, dit-on…

Le moment idéal pour ouvrir un livre; monstres, fantômes, vampires, sorcières… adepte de lectures frissonnantes, cette petite sélection de livres pour Halloween devrait vous plaire…

Pour les grands…


Simetierre”  de Stephen King 

La famille Creed (Louis, médecin, sa femme Rachel, leur fille Ellie, le bébé Gage et leur chat, Church) viennent emménager dans la petite ville de Ludlow, dans une grande maison ancienne. Louis fait la connaissance du vieux Jud Crandall, son voisin d’en face, qui lui montre le quartier et particulièrement un petit cimetière aux animaux avec sa pancarte mal orthographiée créé par les enfants de la ville. Un jour, le chat se fait écraser. Creed décide de l’enterrer avant que les enfants ne découvrent le désastre, et demande de l’aide à Jud. Pendant qu’ils enterrent le chat, le vieil homme lui raconte à demi-mots une légende qui court sur ce cimetière. Puis le chat revient. Vivant. Mais pas tout à fait le même. Et c’est alors qu’un nouveau drame surgit. Simetierre est sans aucun doute le livre le plus terrifiant que King ait jamais écrit, et c’est, dans ce sens, son livre le plus réussi. Parfaitement insupportable, c’est un roman en forme de cauchemar absolu.

Coraline” de Neil Gaiman 

Coraline vient de déménager et découvre son environnement, une étrange maison qu’elle et ses parents partagent avec des voisins peu communs: deux anciennes actrices et un vieux toqué éleveur de souris savantes. “Je suis une exploratrice !”, clame Coraline. Gare pourtant : derrière la porte condamnée, un monde magique et effrayant l’attend. Attention, grand frisson.

L’apprenti Épouvanteur” de Joseph Delaney 

“L’Epouvanteur a eu de nombreux apprentis, me dit maman. Mais peu ont achevé leur formation. Et ceux qui y sont parvenus sont loin d’être à la hauteur. Ils sont fragiles, veules ou lâches. Ils se font payer fort cher de bien maigres services. Il ne reste que toi, mon fils. Tu es notre dernière chance, notre dernier espoir. Il faut que quelqu’un le fasse. Il faut que quelqu’un se dresse contre les forces obscures. Tu es le seul qui en soit capable. ” Thomas Ward, le septième fils d’un septième fils, devient l’apprenti de l’Epouvanteur du comté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire… Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l’horreur commence… 

Le livre sans nom” Anonyme

Déjanté, décomplexé, survitaminé, fantastique, horrifique, irrévérencieux, gore, brillant, le cocktail que vous réserve le Bourbon Kid et toute sa clique est si bien frappé qu’il ne pourra pas vous laisser indifférent. Ce roman, premier d’une série qui jamais ne s’essouffle, est inclassable et son auteur toujours aussi mystérieux. Il a cependant réussi à fédérer autour de lui une communauté de mordus qui attendent ses romans comme autant de chapitres d’un nouvel évangile pop et sanglant dont les saints tutélaires s’appelleraient Quentin Tarantino ou Robert Rodriguez ! 
Qui est vraiment l’auteur anonyme ? Faites vos paris mesdames et messieurs et entrez dans la danse folle du petit monde de Santa Mondega ! 

Entretien avec un vampire” de Anne Rice

Dans une pièce sombre se déroule lentement l’histoire d’un être que le temps délaisse et que le soleil blesse… De nos jours, à la Nouvelle-Orléans, un jeune homme a été convoqué dans l’obscurité d’une chambre d’hôtel pour écouter la plus étrange histoire qui soit. Tandis que tourne le magnétophone, son mystérieux interlocuteur raconte sa vie, sa vie de vampire. Comme l’intervieweur, nous nous laissons subjuguer, fasciner et entraîner à travers les siècles dans un monde sensuel et terrifiant où l’atroce le dispute au sublime. Livre culte, devenu block-buster au cinéma avec Tom Cruise et Brad Pitt, premier volet des désormais incontournables Chroniques des vampires, Entretien avec un vampire renouvelle totalement l’un des mythes les plus riches et les plus ambigus du fantastique et marque l’avénement d’un genre à succès, la bit-lit, littérature de la morsure…

Dracula” de Bram Stoker 

Jonathan Harker, jeune notaire, est envoyé en Transylvanie pour rencontrer un client, le Comte Dracula, nouveau propriétaire d’un domaine à Londres. A son arrivée, il découvre un pays mystérieux et menaçant, dont les habitants se signent au nom de Dracula.

Malgré la bienveillance de son hôte, le jeune clerc ne peut qu’éprouver une angoisse grandissante.
Très vite, il se rend à la terrifiante évidence : il est prisonnier d’un homme qui n’est pas un homme. Et qui partira bientôt hanter les nuits de Londres…

Grand classique de la littérature de vampires, best-seller de tous les temps après la Bible, “Dracula” est une source d’inspiration inépuisable.

Shining” de Stephen King

Quand on propose à Jack Torrance, ancien professeur et ancien alcoolique, un poste de gardien pour l’hiver à l’hôtel Overlook dans les montagnes du Colorado, il croit tenir là une chance de se racheter aux yeux de sa famille.

Il s’y installe avec Wendy, sa femme, et leur fils Danny, en espérant profiter de cette occasion pour écrire la pièce de théâtre qui le révélera au monde.Mais les démons de l’hôtel trouvent en Jack une proie presque trop facile pour poursuivre leur œuvre de mal, et il faudra le courage et le sixième sens étrange de son fils pour sauver in extremis ce qui pourra l’être. 

Car Danny possède ce don de lumière de même que l’ancien cuisinier de l’hôtel, Dick Hallorann, et la conjugaison des deux fera reculer les forces du mal. Pendant un certain temps…

Hantise: La maison hantée” de Shirley Jackson

Hill House est une immense et lugubre résidence, construite au XIXe siècle par le richissime industriel Hugh Crain. C’est une monstruosité architecturale, née d’un esprit torturé qui la souhaita à son image : labyrinthique, ténébreuse et pleine de lourds et terribles secrets. On la dit hantée, maléfique. Un chercheur fasciné par les phénomènes paranormaux a réuni dans la vieille demeure trois sujets, dont la personnalité lui paraît propre à susciter des manifestations surnaturelles, pour vérifier si Hill House et ses fantômes sont à la hauteur de leur réputation. Le cauchemar peut commencer…

World War Z” de Max Brooks

La guerre des Zombies a eu lieu, et elle a failli éradiquer l’ensemble de l’humanité.
L’auteur, en mission pour l’ONU – ou ce qu’il en reste – et poussé par l’urgence de préserver les témoignages directs des survivants de ces années apocalyptiques, a voyagé dans le monde entier pour les rencontrer, des cités en ruine qui jadis abritaient des millions d’âmes jusqu’aux coins les plus inhospitaliers de la planète. Il a recueilli les paroles d’hommes, de femmes, parfois d’enfants, ayant dû faire face à l’horreur ultime. Jamais auparavant nous n’avions eu accès à un document de première main aussi saisissant sur la réalité de l’existence – de la survivance – humaine au cours de ces années maudites.
Depuis le désormais tristement célèbre village de Nouveau-Dachang, en Chine, là où l’épidémie a débuté avec un patient zéro de douze ans, jusqu’aux forêts du Nord dans lesquelles – à quel prix ! – nombre d’entre nous ont trouvé refuge, en passant par les Etats-Unis d’Afrique du Sud où a été élaboré l’odieux plan Redecker qui finirait pourtant par sauver l’humanité, cette chronique des années de guerre reflète sans faux-semblants la réalité de l’épidémie.
Prendre connaissance de ces comptes-rendus parfois à la limite du supportable demandera un certain courage au lecteur. Mais l’effort en vaut la peine, car rien ne dit que la Ze Guerre mondiale sera la dernière.

Frankenstein” de Mary W. Shelley

Victor Frankenstein, scientifique genevois, est recueilli sur la banquise par un équipage faisant route vers le Pôle Nord. Très tourmenté, il livre son histoire au capitaine du bateau : quelque temps auparavant, il est parvenu à donner la vie à une créature surhumaine. Mais celle-ci sème bientôt la terreur autour d’elle…
En expédition vers le pôle Nord, Robert Walton adresse à sa sœur des lettres où il évoque l’étrange spectacle dont il vient d’être le témoin depuis son bateau : la découverte, sur un iceberg, d’un homme en perdition dans son traîneau. Invité à monter à bord, Victor Frankenstein raconte qu’il n’est venu s’aventurer ici que pour rattraper quelqu’un – qui n’est autre que la créature monstrueuse qu’il créa naguère, et qui s’est montrée redoutablement criminelle.

L’hypnotiseur” de Lars Kepler

Dans une maison de la banlieue de Stockholm, une famille est sauvagement assassinée.
Seul un garçon échappe au massacre, mais il navigue entre la vie et la mort, inconscient. L’inspecteur Joona Linna décide alors de recourir à un hypnotiseur pour pénétrer le subconscient du garçon et tenter de revoir le carnage à travers ses yeux ?
Roman policier d’une intelligence redoutable doublé d’un thriller terrifiant, “L’Hypnotiseur”, première enquête de l’inspecteur Joona Linna, fera date dans l’histoire de la littérature policière scandinave.
Il y aura un avant et un après Lars Kepler. 

Le crime d’Halloween” de Agatha Christie

Le 31 octobre, les sorcières s’envolent sur leur manche à balai : c’est Halloween, la fête du potiron.
A cette occasion, Mrs Drake a organisé une soirée pour les “plus de onze ans.” Les enfants participent aux préparatifs, sous l’œil nonchalant de Mrs Oliver, qui croque son éternelle pomme. “Savez-vous que j’ai eu l’occasion d’assister à un vrai meurtre ? “se vante Joyce, une fillette à la langue bien pendue, devant la célèbre romancière. Tout le monde lui rit au nez : Joyce ne sait plus qu’inventer pour se rendre intéressante.
La fête est un succès, et les enfants font un triomphe au jeu du Snapdragon qui clôt la réception. Tous les enfants ? C’est en rangeant la maison, après le départ des invités, qu’on découvre le cadavre de la petite Joyce dans la bibliothèque. Bouleversée, Mrs Oliver fait aussitôt appel à son ami, le grand Hercule Poirot.

… Et les petits!

Sacrées Sorcières” de Roald Dahl

Ah ! Si les sorcières portaient vraiment de grandes robes noires, des chapeaux pointus, une verrue sur le nez et qu’elles se promenaient sur des balais magiques, les choses seraient tellement plus simples !
La réalité est beaucoup moins folklorique et beaucoup plus inquiétante, Roald Dahl nous l’apprend : les sorcières sont pratiquement impossibles à identifier dans une foule.
Seuls de petits signes peuvent les trahir et il vaut mieux les connaître, car les sorcières n’ont qu’un but: éliminer les enfants qu’elles détestent ! 
Lorsque notre jeune héros se retrouve bien malgré lui caché dans une pièce où les sorcières tiennent leur congrès annuel, les choses risquent de mal tourner… 
On s’amuse vraiment beaucoup à suivre les tribulations de ce petit garçon et de sa grand-mère, bien décidés à lutter contre ces vilaines femmes qui ne rêvent que de transformer tous les enfants en souris. 
De frissons en éclats de rire, on leur emboîte le pas, tenu en haleine par un vrai suspense. Où l’on retrouve toute la fantaisie de Roald Dahl dans l’un de ses sujets favoris : les grandes personnes n’aiment pas forcément les enfants, mais ne sont pas toujours les plus fortes. Et la méchanceté est punie. Na ! 

La photo qui tue” de Anthony Horrowitz

Un appareil photo d’occasion bien embarrassant, une antique baignoire de fonte d’où s’écoule du sang, un bus de nuit sans passagers, un ordinateur démodé qui affiche des messages inquiétants, un souvenir rapporté de vacances… Neuf histoires à glacer le sang, où la réalité la plus anodine glisse inexorablement vers le cauchemar.

Chair de poule” de Robert Lawrence Stine

R. L. Stine était-il un enfant terrible ? Avait-il une famille étrange ? Ses amis le trouvaient-ils bizarre ? A-t-il toujours cherché à effrayer ses lecteurs ? Où puise-t-il son inspiration ? 

Vous trouverez, dans ce livre sincère, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’homme qui donne la chair de poule !

“Fais moi peur” de Malika Ferdjoukh

Monsieur N. n’avait pas été un criminel toute sa vie. La preuve, il avait déjà neuf ans quand il tua pour la première fois. Bien entendu, à cette époque, il n’était pas encore monsieur N..Il était Léo, petit garçon qui passait ses vacances chez Mémé et Pépé…. Et puis, vingt ans plus tard, le voici, rôdant autour de la maison de la famille Mintz. Les parents sont sortis, les enfants font du pop-corn, Odette voudrait aller chercher un sapin au cimetière, elle craint que le Père Noël ne les oublie. Monsieur N. ne les oublie pas, lui. Il a déjà tué son chien Thor, il a mis un manteau rouge, il se prépare. Un roman haletant, tendu, mais plein d’humour aussi. Un thriller de Noël, qui ne vous lâche pas. 

Sombres citrouilles” de Malika Ferdjoukh

Comme chaque année, le 31 octobre, la famille Coudrier se réunit pour l’anniversaire de son patriarche, Papigrand. Comme chaque année, sa femme, ses enfants et petits-enfants préparent la fête. Certains sont déjà là, les autres arrivent ou vont arriver. Cette année, pourtant, la journée commence pour les enfants par une découverte pour le moins surprenante : celle d’un cadavre dans le potager. Une journée seulement s’écoule pendant le roman. Une journée pour découvrir petit à petit les membres de la famille, au gré de leur arrivée, de leurs activités, observées et relatées à tour de rôle par Madeleine et son cousin Hermès, ou mettant en scène leurs trois jeunes cousins et cousines. L’écheveau se dénoue petit à petit, mettant à jour plusieurs “secrets de famille”. Malika Ferdjoukh manie un art du récit consommé en dressant avec beaucoup de sensibilité et d’habileté un portrait de famille impressionniste dans un roman à la construction très cinématographique. Le découpage des scènes est tel qu’on lit Sombres citrouilles avec le sentiment de regarder un film. Et l’on ressent un grand plaisir de spectateur.

Encyclopédie des revenants et des non-morts 

Quelle idée d’avoir fait une séance de spiritisme ! À présent, tout vole dans la pièce : les esprits frappeurs sont à la fête. Une belle revenante vous tend la main. Vous êtes sur le point d’entrer dans la danse… Mais quelqu’un hurle dans le jardin : c’est peut-être une banshee, sous le clair de lune ? À moins que ce ne soit le dîner d’un vampire qui se rebiffe. Chasser les humains, ce n’est pas de tout repos pour les créatures de la nuit. Cela vous fait penser que lorsque vous rentrerez, il vous faudra contourner le cimetière : une charmante goule y réside. Et elle a faim…
De nombreuses créatures du monde entier sont revenues de l’Au-delà pour hanter cette encyclopédie. De quoi frissonner à tout âge… en s’amusant !

Une sélection qui, nous l’espérons vous plaira!
Vous souhaitez acheter un livre vu ci-dessus? Passez votre souris sur le titre, un lien direct vers sa fiche s’y trouve!

Rendez-vous sur www.livrensemble.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Parrainer un ami
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner vers la boutique