Que cherchez vous ?

Filtre

Louca: le plus génial des footballeurs maladroits

Football et BD ne font pas toujours bon ménage.

La plupart des bandes dessinées consacrées au sport le plus populaire de la planète sont d’un niveau plus que discutable.
Particulièrement à l’approche d’un grand tournoi, lorsque les éditeurs cherchent avant tout à ce que les amateurs de ballon rond ouvrent leur porte-feuille, peu importe la qualité de l’album.

Heureusement, il y a des exceptions à cette règle.

C’est le cas de la très sympathique série « Louca», deux ans seulement après avoir fait son apparition dans le journal de Spirou.
Pleine de fraîcheur et de bonne humeur, cette BD destinée avant tout aux ados raconte les aventures de Louca, un jeune garçon très maladroit, doué ni pour le sport ni pour les études.

A la surprise générale, y compris la sienne, il va pourtant devenir la vedette de l’équipe de foot de l’école, grâce à des gestes techniques et des buts aussi improbables qu’efficaces.
Son secret? Il est coaché par un fantôme, qu’il est le seul à voir et à entendre.
Ce fantôme, c’est celui de Nathan, un joueur de football super doué, qui était la star de l’équipe avant sa mort dans des circonstances mystérieuses.

Evidemment, ce serait largement exagéré de dire que la série « Louca » est un chef d’oeuvre, ou qu’elle brille par son originalité.

Mais peu importe finalement: avec ses personnages expressifs, son dessin plein de vie et ses dialogues amusants, « Louca » a un côté particulièrement enthousiasmant.

Et ça, c’est déjà une très belle victoire! A noter que Bruno Dequier, qui dessine et scénarise la série, ne peut se consacrer à « Louca » que les soirs et les week-ends.
Le reste de la semaine, il travaille dans un studio d’animation d’Universal Pictures. Il a notamment participé aux deux épisodes de « Moi, moche et méchant », ainsi qu’au film d’animation « Un monstre à Paris ».

Du coup, on comprend mieux son talent pour rendre ses planches de BD aussi vivantes et animées!


Si je me lance dans la bande dessinée, c’est pour être l’auteur complet de mes propres histoires et raconter ce que j’ai envie de raconter. Si c’est pour dessiner le récit d’un autre, ça, je le fais déjà dans l’animation, et je suis très heureux de le faire. Mais la bande dessinée est là pour m’apporter un autre genre de plaisir.”

A découvrir ici

Pour découvrir le blog de Mathieu c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Parrainer un ami
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner vers la boutique
Calculez les frais de port
Appliquer le code promo