Que cherchez vous ?

Filtre

Fortune de France, tome 13 - Le Glaive et les amours

3,95

Les révoltes se multiplient contre Louis XIII et Richelieu, soutenues en secret par le frère du roi et la reine elle-même. En 1631, le maréchal de Marillac et le duc de Montmorency préparent un nouveau complot. Arrêtés, ils seront exécutés l’année suivante. Trente ans plus tard, le 9 mars 1661, le cardinal Mazarin meurt au château de Vincennes. Le lendemain, le jeune Louis XIV, dix-huit ans, réunit les princes, les ducs et ses ministres, pour leur annoncer que désormais il commandera lui-même son État. Entre ces deux dates, que d’événements inattendus, de coups de théâtre, de deuils, de surprises, de troubles, de drames, où la “Fortune de France” a plus de dix fois failli sombrer dans les tempêtes de l’Histoire ! La reprise des hostilités avec l’Espagne, la naissance de Louis Dieudonné, le dauphin que la France attendait, la trahison inouïe de Cinq-Mars, le favori du roi, la mort du grand Cardinal et celle du Roi-Soldat, les terribles émeutes de la Fronde, où l’autorité royale vole en éclats, tout cela donne au duc d’Orbieu, le fils de Pierre de Siorac, héros et porte-parole de Robert Merle, l’occasion de nous enchanter une fois de plus par le récit des orages qu’il a traversés. Le portrait qu’il fait de son père, qui meurt au cours de ce volume, n’est-il pas un peu celui de l’auteur ? ” Une joie de vivre qui, maugré les dols et les déceptions, demeurait vivace, la fermeté dans la conduite de mes entreprises, une fidélité adamantine à mon roi, la haine indéracinable des cancans, complots et cabales, et la résolution de n’être jamais chattemite ni chiche face, et qui mieux est, la volonté de considérer avec indulgence mes propres faiblesses et aussi celles d’autrui. ” C?est – et ce sera pour beaucoup émouvant de l?apprendre – le dernier volume de la formidable série romanesque commencée par Robert Merle il y a vingt-cinq ans, dont le premier volume était intitulé Fortune de France. L?auteur ne savait pas à l?époque s?il écrirait la suite. Le succès incroyable du premier volume, les lettres reçues de toutes ses lectrices, tous ses lecteurs passionnés le poussèrent à en écrire un second qui fut intitulé En nos vertes années. Et nous en sommes arrivés, sans même nous en rendre compte, au treizième volume. Aux mémoires de Pierre de Siorac, commencés dans les années 1650, ont succédé les mémoires de son fils, Pierre-Emmanuel de Siorac, devenu un jour, par la faveur de Louis XIII, Duc d?Orbieu. Avec lui, dans ce dernier volume, nous vivons les dernières années du règne de Louis XIII, le complot de Cinq-Mars, la mort du Roi et du Cardinal de Richelieu, la régence d?Anne d?Autriche, l?immense oeuvre de Mazarin, la Fronde, et pour finir l?apparition d?une jeune prince qui semble avoir reçu à la naissance tous les dons d?un grand souverain, Louis XIV. Robert Merle avait toujours annoncé qu?il n?irait pas plus loin dans son récit que le moment où Louis XIV prend le pouvoir, car il ne lui pardonnait pas d?avoir, en révoquant l?Édit de Nantes, fait recommencer en France le temps affreux des guerres de religion, que la sagesse d?Henri IV avait su clore, pour le grand bonheur du royaume. On lira avec émotion les dernières pages de ce qui aura été le plus grand roman historique de notre littérature et qui restera un modèle du genre.

Disponibilité : 1 en stock

Auteur : Robert Merle

Éditeur : Editions de Fallois

ISNB 13 : 9782877064798

ISNB 10 : 2877064794

Nombre de pages : 350

Reliure : broché

Poids : 470 gr

Largeur : 22.5 cm

Longueur : 15.49 cm

Épaisseur : 2.69 cm

L’édition livrée peut éventuellement différer de celle commandée.
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner vers la boutique