Que cherchez vous ?

Filtre

La manufacture des rêves

3,95

Pour la première fois, Yves Simon se raconte dans un livre. C’est l’itinéraire d’un artiste atypique, reconnu à la fois comme romancier et auteur-compositeur de chansons. « De quel empilement de mots, de lieux, d’objets, de rencontres sommes-nous les représentants ? Qui et quoi nous a faits tels que nous sommes, nous et nul autre ? » Dans cet autoportrait, Yves Simon célèbre les musiciens, les écrivains, les poètes, les villes et les pays, les films, les objets qu’il a aimés, les personnes qu’il a croisées et qui ont influencé sa vie comme son oeuvre… Exemplaires ou anodins, il dresse l’inventaire de ses anges de passages, et leur rend hommage. On rencontre ainsi, au fil des pages : François Mitterrand, un jour de confidences ; Simone Signoret, au soir de la vie ; Chris Marker, dans un bar de Tokyo ; Bowie, qui serre Higelin et Yves Simon contre son coeur, dans un petit matin blême ; Serge Gainsbourg, dans une ville de province… Mieux que personne, le romancier évoque ces figures de l’ombre, de la marge, tous les anges de lumière… Parmi ces figures, il y a aussi des inconnus sublimes, la jeune Lesley, premier amour de quinze ans découvert à l’ombre de Proust ; un père cheminot avec qui il est difficile de parler, sauf au dernier jour… La manufacture des rêves, c’est l’âme de l’artiste qui prend et qui donne. Dans des pages généreuses, il partage avec nous, émerveillé, le silence des grands déserts américains, le grésillement d’un ordinateur portable, compagnon des nuits d’écriture, la solitude du chanteur de scène… Ce que nous sommes, qui et comment ? En l’occurrence qui est Yves Simon ? Si le présent est le résultat d’un passé, l’écrivain et chanteur (prix Médicis en 1991 pour La Dérive des sentiments ) livre ici tout ce qui l’a conduit à être ce qu’il est aujourd’hui… Et choisit pour ce récit, dédié à ses deux premiers instituteurs, un déroulement chronologique pour que son “panégyrique de comètes et anges de passage ne ressemble pas à un patchwork arbitraire”. Au commencement, l’enfance donc, ce temps où tout fait trace. Un Meccano, le noviciat, Contrexéville dans les Vosges et l’apprentissage de la lecture, une adolescence marquée par la révélation de la musique (et une première guitare), l’écoute stupéfiante de Gainsbourg, la lecture de Jack London…. Puis les premières chansons, les premiers albums, les premiers livres… Voilà une mine d’anecdotes, une mine d’émotions. Et de pleins fagots de souvenirs hommages, mi-nostalgiques, mi-admiratifs. Des rencontres (souvent hasardeuses), des événements, des caractères hors du commun qui ont forgé, instruit, bouleversé une personnalité. Enseignants, artistes, hommes politiques, anonymes… Une galerie de personnages de Nazim Hikmet à Bardamu, de Cervantes à Julien Sorel, de Rimbaud à Chris Marker. Où se bousculent encore la mort du père et celle de Juliet Berto, la forte présence de François Mitterrand, la tombe de Kafka, la verticalité new-yorkaise… Toute une “manufacture de rêves” en somme. Sans doute le plus intime des livres d’Yves Simon. –Céline Darner LA DEDICACE DE L’AUTEUR : J’ai voulu rendre hommage et célébrer tout ce qui m’avait “élevé” dans la vie, tout ce qui m’avait procuré extase et plaisir, tout ce qui avait dévié ma trajectoire initiale pour me faire devenir ce que je suis et pas un autre. J’ai en tout premier lieu dédié l’ouvrage à mes instituteurs. On rencontre dans ce livre des personnages inconnus ou célèbres : Bowie, Mitterrand, Björk et Signoret comme les autoroutes américaines, les ossuaires du Rwanda, le Pavillon d’or à Kyoto. Je rends hommage encore à ce qui a déclenché ma vie d’auteur, compositeur et écrivain et bien sûr je parle du premier choc Le Clézio ressenti à vingt ans, d’Albert Cohen et de Carson Mc Cullers pour ce qui concerne la littérature, mais aussi de Brassens, de Dylan et de Gainsbourg pour la chanson. Dans le chapitre “Autopsie d’une chanson”, on découvrira comment est née et fut écrite “Au pays des merveilles de Juliet”. C’est un exercice d’admiration pour tout ce qui a troublé et enchanté ma vie. Il s’agit là d’une archéologie sentimentale où chaque strate renvoie à une personne, un lieu de mémoire, à une ville. C’est en somme l’itinéraire d’un homme et de sa rencontre avec le monde. (Yves Simon)

Rupture de stock

Être notifié quand il est de nouveau disponible

ISNB 13 : 9782246649816

ISNB 10 : 2246649811

Nombre de pages : 280

Éditeur : Grasset

État du livre : bon état

Reliure : broché

Poids : 310 gr

Largeur : 13 cm

Longueur : 20.5 cm

Épaisseur : 2.31 cm

Auteur : Yves Simon

L’édition livrée peut éventuellement différer de celle commandée.

Les livres présentés sur notre site
ne sont pas en magasin.

Si vous trouvez votre bonheur sur notre site, commandez en ligne et venez chercher en magasin

Parrainer un ami
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner vers la boutique
Calculez les frais de port
Appliquer le code promo

Inscrivez-vous à notre newsletter

S'inscrire

Notre adresse

108 Rue Grand Péril
7090 Hennuyères

Horaires

Mercredi et samedi
De 10h à 17h30