Que cherchez vous ?

Filtre

Pétrole - La Fete Est Finie !

3,50

«Pétrole : la fête est finie lest le premier livre complet sur le pic pétrolier… Il constitue la meilleure introduction à cette question… Je le recommande particulièrement aux moins de 40 ans ou à ceux qui n’y croient pas : sa lecture changera leur vie.» Yves COCHET, député de Paris, ancien ministre de l’Environnement Richard Heinberg est mondialement reconnu comme l’un des meilleurs communicants sur la question du pic pétrolier. Journaliste, conférencier et enseignant au New College of California où il dispense un cours sur l’écologie et la collectivité durable, il est l’auteur de 6 ouvrages dont Powerdown et celui-ci, véritable livre de référence sur le sujet. DÉGRISANT Le monde voit ses réserves en pétrole bon marché s’épuiser, avec les changements dramatiques que cela implique. Désormais, même si nos sociétés industrielles entament une conversion à des sources d’énergie alternatives, elles auront chaque année à leur disposition moins d’énergie nette pour maintenir leur niveau actuel de production et de consommation. Nous entrons dans une nouvelle ère, aussi différente de l’ère industrielle que cette dernière fut différente de l’époque médiévale. Dans Pétrole, la fête est finie !, Richard Heinberg replace cette transition décisive dans son contexte historique. Il démontre comment l’industrialisation s’est développée sur la base de la maîtrise de l’énergie fossile ; à quel point la compétition pour le contrôle de l’accès au pétrole fut centrale dans la géopolitique du XXe siècle ; comment enfin les tensions provoquées par l’amenuisement des ressources énergétiques entraîneront des guerres de prédation au Moyen-Orient, en Asie centrale et en Amérique du Sud. Anticipant l’impact probable de la déplétion pétrolière, il étudie le rôle de substitution que pourraient jouer les énergies alternatives et recommande une «descente contrôlée» susceptible d’ouvrir la voie à une société plus modérée et soutenable. Plus lisible que les autres ouvrages traitant de la question, cette version mise à jour de l’ouvrage de référence sur le «pic pétrolier» constitue un saisissant cri d’alarme. Mais il s’agit aussi d’un recueil riche en idées positives à différents niveaux. La communauté internationale, les collectivités locales, les individus, tous doivent maintenant agir concrètement afin d’affronter dans les meilleures conditions possibles la «fin de la fête» et ce livre explique comment faire, de façon admirablement claire et honnête. Traduit de l’américain par Hervé Duval SANS PÉTROLE, QUE FEREZ-VOUS ? COMMENT SE DÉPLACER ? QUE MANGER ? QUELLE SERA VOTRE VIE QUOTIDIENNE ? Extrait du livre : «Les gratte-ciel éclairés au coeur de la nuit, les systèmes d’air conditionné rafraîchissant des hôtels vides dans le désert et la lumière artificielle en plein jour, tout cela a quelque chose d’aussi insensé qu’admirable : luxe idiot d’une civilisation riche, aussi anxieuse de l’extinction des feux que le chasseur dans sa nuit primitive.» Jean Baudrillard (Amérique, 1986) «Il est évident que l’avenir de la population mondiale, pour le meilleur ou pour le pire, est inextricablement lié à l’usage qui est fait des ressources énergétiques.» M. King Hubbert (1969) «Il n’existe pas de substitut à l’énergie. Tout l’édifice de la société moderne repose dessus… Ce n’est pas «juste une marchandise parmi d’autres», mais la condition préalable et nécessaire à la mise en oeuvre de toutes les autres matières premières, un facteur basique comme l’air, l’eau et la terre.» E. F. Schumacher (1973) Devant nos yeux, le monde change, dramatiquement, inéluctablement et irréversiblement. Les bouleversements dont nous sommes témoins affectent plus d’individus, de manière plus profonde, que tous les autres changements jamais vécus par l’humanité. Je ne fais pas référence à une guerre, un acte de terrorisme, un crach boursier, ou encore au réchauffement global, mais à une réalité fondamentale qui motive le terrorisme, la guerre, les fluctuations économiques, les changements climatiques et au-delà : les découvertes et l’épuisement des ressources énergétiques fossiles. Le message central de ce livre est que la civilisation industrielle s’appuie sur la consommation de ressources énergétiques qui sont intrinsèquement limitées en quantité et sur le point de devenir rares. Quand nous en serons là, la compétition pour les miettes du gâteau déclenchera des bouleversements économiques et géopolitiques ; au final, il pourrait même être impossible à une seule nation de faire perdurer la société industrielle telle que nous l’avons connue durant le XXe siècle. Qu’adviendra-t-il après l’industrialisme ? Ce pourrait être un monde plus limité en termes de consommation, de population et de pression sur les écosystèmes. Mais le processus qui nous y amènera ne sera pas simple, même si les leaders mondiaux adoptent des stratégies intelligentes et coopératives, pour lesquelles ils n’ont montré que peu de volonté jusqu’à présent. Qu’à cela ne tienne, la fin de la civilisation industrielle ne doit pas nécessairement être la fin du monde. Extrait de l’introduction

Disponibilité : 1 en stock

Auteur : Heinberg Richard

Éditeur : Demi-Lune

ISNB 13 : 9782917112052

ISNB 10 : 2917112050

Nombre de pages : 384

Reliure : broché

L’édition livrée peut éventuellement différer de celle commandée.
Parrainer un ami
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner vers la boutique