Que cherchez vous ?

Filtre

Temoignage

2,95

«D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu agir. Transformer le quotidien, rendre l’impossible envisageable, trouver des marges de manoeuvre, m’a toujours passionné. La politique a cet intérêt unique et tellement exigeant de se faire avec les Français, pas contre eux, ni sans eux. J’aime l’idée d’une action commune, vers un même objectif, pour donner un espoir à des millions de gens. Tant de gens ont renoncé. Renoncé à croire que demain peut être plus prometteur. Renoncé à un avenir plus heureux pour leurs enfants. Je veux expliquer ici qu’il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser, tenter, entreprendre. Dans un monde qui bouge à toute vitesse, l’immobilisme est la posture la plus risquée pour notre pays comme pour chaque Français. J’aime construire, agir, résoudre les problèmes. Je crois que tout se mérite et qu’au final l’effort est toujours payant. Voilà mes valeurs. Voilà pourquoi je fais de la politique. Voilà ce que je viens vous dire.» Nicolas Sarkozy Également chez Pocket : Libre et La République, les religions, l’espérance. Texte intégral Extrait du livre : D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu agir. Dans mon esprit la parole, les idées, la communication n’ont de sens que dans la mesure où elles permettent et surtout facilitent l’action. Transformer le quotidien, rendre l’impossible envisageable, trouver des marges de manoeuvre, voilà ce qui m’a toujours passionné. C’est pour cela, à cause de cela, par cela que je me suis engagé dès mon plus jeune âge dans l’exercice des responsabilités et dans la conquête de ce que l’on appelle de façon vague le pouvoir. Cette passion aurait pu se concrétiser dans l’entreprise, dans la vie associative, dans l’intervention humanitaire, que sais-je encore. La politique n’était pas une tradition familiale. Tout même aurait dû m’en éloigner : je n’avais ni relations, ni fortune, je n’étais pas fonctionnaire et j’avais un nom qui, par sa consonance étrangère, en aurait convaincu plus d’un de se fondre dans l’anonymat plutôt que de s’exposer à la lumière. J’ai exercé le métier d’avocat et je l’aime. Il m’a de surcroît donné le confort de la certitude d’avoir un métier entre les mains. Sans lui, je n’aurais jamais pu assumer les risques que j’ai pris tout au long de ma carrière. Je lui dois l’indépendance dont j’avais besoin pour rester un homme libre. Il est tellement plus facile de dire non quand on sait de quoi son «lendemain professionnel» sera fait. A moins de quinze ans toutefois, c’était déjà la politique qui aimantait tout mon intérêt et tout mon désir. Je n’ai pas choisi de faire de la politique. Je ne me suis jamais dit «je voudrais faire de la politique» ou «comment faire de la politique». Cela s’est produit de manière aussi évidente qu’irrésistible. C’est pourquoi je n’ai jamais vraiment voulu ni cherché à l’expliquer. Je n’ai pas le souvenir d’une rencontre, d’un événement ou d’une lecture qui aurait joué un rôle décisif dans cette orientation. C’était au fond de moi et c’eût été me renier que de ne pas le laisser s’accomplir. Et c’est sans doute aussi pour cette raison que, malgré les obstacles dressés sur ma route, les échecs que j’ai eus à subir, les épreuves que j’ai dû traverser, cette passion l’a toujours emporté. Extrait de l’introduction

Disponibilité : 1 en stock

Auteur : Nicolas Sarkozy

Éditeur : Pocket

ISNB 13 : 9782266170246

ISNB 10 : 2266170244

Nombre de pages : 280

État du livre : bon état

Reliure : poche

Poids : 150 gr

Largeur : 10.8 cm

Longueur : 17.81 cm

Épaisseur : 1.3 cm

L’édition livrée peut éventuellement différer de celle commandée.

Parrainer un ami
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner vers la boutique