Aventure

    • Crazy Trip, Tome 2: 11ºC dans l’eau

      4,00

      Le froid venu, les derniers vacanciers s’en sont allés, les oiseaux ont migré, les cheminées sont allumées et les surfeurs… surfent ! Faisant fi des intempéries, du froid mordant, des breaks impassables, rien n’empêchera Anastase, David et Stéph de profiter des fameuses houles hivernales ! Mais survivront-il à leur passion ?

      Ah l’hiver ! Période bénie où l’océan déverse des flots houleux le long de plages désertes. En véritable acharnés de la vague, Anastase, David et Steph font fi des intempéries, du froid mordant, des breaks impossibles… Rien ne les empêchera d’assouvir leur passion ! Mais lui survivront-ils ?

    • He Pao, tome 1: La montagne qui bouge

      8,00

      Avant de nous emmener en voyage avec He Pao, Vink nous avait conté la saga du Moine fou. Une série mêlant aventure, mysticisme et quête spirituelle sur fond de paysages grandioses de la Chine médiévale. C’est là que le lecteur a fait la connaissance de l’héroïne, une femme blanche, fille de “barbares de l’Ouest lointain”, lancée sur les traces de son maître, le fameux Moine fou. Créé en 1983 dans le magazine Charlie mensuel, le récit déroulera ses charmes exotiques tout au long d’une dizaine d’albums à l’enivrant parfum d’ailleurs et aux titres joliment évocateurs. Ce nouveau cycle nous entraîne donc aux côtés de la fougueuse et charmante He Pao, dont le pouvoir de séduction n’a décidément rien à envier à la science des arts martiaux. Le talent de Vink, lui, est toujours du voyage. Et c’est tant mieux : ce dessinateur d’origine vietnamienne appose ses couleurs directement sur ses planches, usant de teintes subtiles pour traduire les caprices de la lumière comme les expressions changeantes des visages de ses personnages. Dépaysement garanti.

    • Chevalier Ardent, tome 02 : Les Loups de Rouge-cogne

      6,00

      La lointaine province ardennaise de royaume d’Arthus est mise en coupe réglée par des vassaux peu scrupuleux. A leur tête, trois hommes farouches, trois frères, les seigneurs de Rougecogne.
      Ils inspirent dans le pays une telle crainte qu’on les a surnommés “les loups”. Le roi, redoutant pour l’ordre de sa cour les incartades du trop fougueux “Chevalier Ardent”, lui confie la dangereuse mission de mater la dissidence. Une fois encore, le caractère orgueilleux et impulsif d’Ardent lui vaut une dure leçon. Saura-t-il en tirer profit ?

    • Agadamgorodok

      6,90

      Frères ennemis
      C’est l’histoire de deux frères qu’apparemment tout oppose. Jules et Spéracédès. Ils ne savent pas qu’ils sont frères. Ils ignorent qu’ils ont, qu’ils ont eu, le même père. Jules est un rêveur, un naïf qui vit d’expédients. Spéracédès, un criminel, le chef de la maffia locale. Un jour, pourtant, un événement les rapproche et leur fait découvrir la vérité ; la vérité sur leur passé et sur eux-mêmes. Agadamgorodok est leur histoire. Mais c’est aussi le nom d’une ville obscure de Sibérie construite dans l’euphorie socialiste des années cinquante, aujourd’hui abandonnée à sa triste déchéance. Le climat y est rude. Rude y est la vie. Régulièrement, des gens disparaissent et l’on ne retrouve jamais leurs corps. L’œuvre de Spéracédès, évidemment… Un récit tragique et flamboyant.

      Frères de création
      Ensemble, ils ont réalisé, dans des registres différents, La Saison des anguilles et “Ludo” (cette dernière série en collaboration avec Vincent Mathy). C’est dire si ces deux-là, Denis Lapière et Pierre Bailly, se connaissent, s’apprécient et même, disons-le, sont comme des frères de création. Avec Agadamgorodok, le premier poursuit, avec un talent qui s’affirme d’œuvre en œuvre, son exploration des âmes perdues dans un monde en rupture, que seul l’amour (ou la poésie, c’est la même chose) peut sauver de l’ennui et de la déchéance. Relisez Le Bar du vieux Français et Un peu de fumée bleue… Avec Agadamgorodok, le second, par son trait, ses couleurs et sa narration graphique d’une grande justesse, transfigure lieux et personnages dans l’évidence d’une belle et généreuse humanité. Il y a du Cosey et du Stassen dans ce Bailly-là.

    • Blake et Mortimer, Tome 16 : Les Sarcophages du Sixième Continent, Première Partie

      5,50

      Une aventure sur 3 continents: l’Europe, l’Inde et bien sûr l’Antarctique. La première partie nous ramène dans le passé, une enigme du professeur Mortimer au moment de sa rencontre avec Blake, une aventure où se mèlent passions, racisme et politique.
      Retour au présent à l’exposition universelle de Bruxelles, que se passe-t-il un courant étrange sème la zizanie dans les différents pavillons en provoquant des dommages qui semblent voulus…
      Qui se cache sous ce courant qui en veut tellement à Blake et plus précisément à Mortimer?

    • Les voyages de He Pao, Tome 4 : Neige blanche, chemin d’antan

      9,00

      Les derniers obstacles que rencontre He Pao dans l’épisode précédent, elle les a découverts à la lueur des lampions, sous les traits d’une société secrète : la Confrérie des mendiants qui convoite l’invincible art martial du Moine Fou dont elle est la seul détentrice. Cette fois, ils ont décidé de frapper un grand coup avant que leur proie ne quitte l’empire du milieu par la route des caravanes. La violente confrontation avec ces brigands, orchestrée par la perfide Zhou Mei qui se prétend être la fille du Moine Fou, a plongé He Pao dans le coma. Tashi, son compagnon, tente de la sauver : les voici au Tibet…. Cet ouvrage conclut le premier cycle des fabuleux voyages de He Pao et célèbre le quart de siècle d’existence de la série imaginée par Vink.

    • Les aventures de Tintin, tome 13 : Les 7 boules de cristal

      4,50

      Après une expédition en Amérique du Sud, les membres de cette expédition sont frappés d’un mal étrange. A chaque attaque, on retrouve à leur pied des morceaux de cristal. On pense croire qu’il s’agirait-là de la malédiction de Rascar Capac, la momie Inca qu’ils auraient ramené.

      Tintin, Haddock et Tournesol se rendent chez le dernier membre de l’expédition pas encore frappé du fameux mal. Cependant, un violent éclair éclate et une boule de foudre vient frapper la momie étant gardée dans une vitrine. La même nuit, le professeur Bergamotte est frappé du même mal. La malédiction de la momie est achevée.

      Le lendemain, le professeur Tournesol est enlevé après s’être paré d’un bracelet de Rascar Capac. Tintin et Haddock s’embarquent pour le Pérou où ils espèrent retrouver le professeur.

    • Buck Danny, tome 44 : Les Agresseurs

      4,00

      Les années passent mais celui-ci reste le même : un aviateur inoxydable au menton carré et à la coiffure impeccable. La série a été imaginée par le dessinateur Hubinon et le scénariste Charlier, créateur notamment deBlueberry et de Barbe-Rouge. Aujourd’hui, c’est Francis Bergèse qui a repris les commandes. Tout en gardant le cap initial : de l’action, un graphisme hyperréaliste, des avions en pagaille et la défense de l’Occident… Un grand classique de la BD belge.-

    • Bob et Bobette, tome 164 : Le rapin de Rubens

      2,50

      Dans cette histoire, nos amis font la connaissance du peintre flamand Pierre Paul Rubens. Pendant la Trève de Douze ans, ils essaient de mettre la main sur un collier guérisseur et sont poursuivis par les Compagnons qui ont des espions partout. Mais heureusement, nos amis peuvent compter sur Jérôme…

    • Blake et Mortimer, Tome 19 : La Malédiction des Trente Deniers, Première Partie : Le Manuscrit de Nicodémus

      4,50

      Mortimer a été invité en Grèce pour identifier une découverte archéologique bouleversante : les 30 deniers de Judas. Frappant d’une malédiction quiconque les touche, les pièces seraient la manifestation physique de la colère divine ! Entre de mauvaises mains, un tel artefact entraînerait, à coup sûr, la chute de l’humanité. Et, justement, le FBI requiert l’aide de Blake de toute urgence : Olrik vient de s’évader du pénitencier de Jacksonville… Si le sinistre colonel n’est pas à l’origine de ce coup d’éclat, la perspective de se venger de son ennemi Mortimer aura tôt fait de le convaincre de participer au vol des 30 deniers. Fantasme théologique ou réalité scientifique, le danger est bien réel !

    Start typing and press Enter to search

    Panier

    Votre panier est vide.