Roman

    • La brute

      2,00

      Comment un malheureux, enfermé dans l’horreur d’être sourd-muet et aveugle de naissance, peut-il se défendre contre une accusation de meurtre? Ce n’est que l’un des thèmes traités par Guy des Cars dans ce passionnant ouvrage. Son analyse de la machine judiciaire nous prénsente des types d’une densité et d’une vitalité prodigieuse, et le protrait qu’il trace de Maître Deliot est d’une extraordinaire puissance. L’humanité avec laquelle le romancier s’est penché sur le cas de “la brute” restera longtemps dans la mémoire du lecteur.

    • Mississippi

      2,50

      Dans le Vieux Sud sauvage des années 40, Laura et Henry luttent pour élever leurs enfants sur une terre ingrate. Laura sait qu’elle ne sera jamais heureuse dans cette ferme isolée et sans confort. Lorsque deux soldats rentrent du front, elle se sent renaître peu à peu. Empoisonné par le racisme, cet univers de boue, de désirs et de mort verra la sauvagerie tout emporter… Un premier roman magistral sur fond de bruit et de fureur.

    • La Bicyclette bleue, tome 3 : Le diable en rit encore 1944-1945

      2,50

      1944: la guerre a fini d’hésiter et chacun a choisi son camp. L’heure est venue des tueries, des règlements de compte et des grands affrontements militaires.

      Léa a mûri. Après avoir découvert l’horreur, elle découvre le courage et la haine. Engagée dans toutes les luttes, jusqu’au bout de ses forces, elle trace son chemin volontaire de Montillac en feu à Berlin en ruine, passant par un Paris en liesse où rôdent encore les dangers. Pendant les deux dernières années de cette guerre atroce, la mort est sa compagne et c’est en elle qu’elle puise les infimes raisons d’une vie qui aura l’éclat de l’amour.

    • Le sabotage amoureux

      3,00

      Saviez-vous qu’un pays communiste, c’est un pays où il y a des ventilateurs? Que de 1972 à 1975, une guerre mondiale a fait rage dans la cité-ghetto de San Li Tun, à Pékin ? Qu’un vélo est en réalité un cheval ? Que passé la puberté, tout le reste n’est qu’un épilogue? Vous l’apprendrez et bien d’autres choses encore dans ce roman inclassable, épique et drôle, fantastique et tragique, qui nous conte aussi une histoire d’amour authentique, absolu, celui qui peut naître dans un cœur de sept ans. Un sabotage amoureux : sabotage, comme sous les sabots d’un cheval qui est un vélo… Avec ce roman, son deuxième livre, Amélie Nothomb s’est imposée comme un des noms les plus prometteurs de la jeune génération littéraire.

    • Le Chat qui cassait la baraque

      2,10

      Thelma Thackery, quatre-vingt deux ans, une ancienne actrice, est de retour chez elle après cinquante-cinq ans passés à Hollywood. Jim Qwilleran, ravi de la revoir, l’accueille chaleureusement. Mais Koko, lui, se met à détester sur le champ le neveu de Thelma, Dick. Lorsque Thelma décide de transformer l’opéra de Pickax en cinéma, elle demande à son neveu de le diriger. Bien mal lui en prend. Elle découvre peu après que celui-ci commet des malfaçons. Lilian Jackson Braun, née en 1916, partage aujourd’hui sa vie entre le Michigan et la Caroline du Nord. Durant ses études à Detroit, elle publie des ” Spoems ” – poèmes sportifs consacrés au Base-ball – dans un quotidien local puis dans plusieurs magazines nationaux. Après avoir envisagé d’enseigner, elle fait finalement carrière dans la publicité et la communication. Dans le même temps, elle vend ses premières nouvelles félines à divers magazines, dont le prestigieux Ellery Queen’s Mysteries Magazine. En 1966, Lilian Jackson Braun écrit la première intrigue de la série policière qui met en scène Jim Qwilleran et ses chats détectives. Malgré l’engouement du public, elle interrompt la série jusqu’en 1986 où, à l’âge de soixante-dix ans, elle publie Le Chat qui voyait rouge, qui rencontre alors un succès retentissant. Un succès jamais démenti depuis, alors que Lilian Jackson Braun vient de publier sa vingt-sixième enquête.

    • Parler en public

      2,00

      Du petit discours amical à la conférence / Comment informer, convaincre, séduire, faire réfléchir, distraire / Apprenez à capter l’attention / Sachez vaincre le trac / Ce que vous devez travailler : le regard, le geste, la voix.

    • Le potentiel érotique de ma femme

      2,10

      Après avoir collectionné, entre autres, les piques apéritif, les badges de campagne électorale, les peintures de bateaux à quai, les pieds de lapin, les cloches en savon, les bruits à cinq heures du matin, les dictons croates, les boules de rampe d’escalier, les premières pages de roman, les étiquettes de melon, les œufs d’oiseaux, les moments avec toi, les cordes de pendu, Hector est tombé amoureux et s’est marié. Alors, il s’est mis à collectionner sa femme.

    • Jonathan Livingston le goéland

      3,00

      Décidément, Jonathan Livingston n’est pas un goéland comme les autres. Sa seule passion : voler toujours plus haut et plus vite pour être libre.
      Mais cet original qui ne se contente pas de voler pour se nourrir ne plaît guère à la communauté des goélands. Condamné à l’exil, seul, Jonathan poursuit ses découvertes, sans peur, sans colère. Il est seulement triste de ne pouvoir les partager, jusqu’au jour où il rencontre des amis… Jonathan apprend alors à briser les chaînes qui emprisonnent son corps et ses pensées.

    • Popov

      4,00

      Qui est Popov ? Sous ce nom russe ordinaire se cache l’homme le plus puissant d’Union soviétique, et peut-être du monde… Que veut Popov ? De quelle machination infernale est-il le maître incontesté alors que les gouvernements Brejnev, Andropov et Tchernenko se succèdent, sans pour autant restreindre son terrible pouvoir ?
      Le jeune et brillant banquier français Paul Quant pourra-t-il, aidé de sa seule et prodigieuse intelligence, déjouer ce complot d’échelle internationale dont Paris, Bonn et même Washington semblent accepter la fatalité ?
      Il sait pourtant que sa vie et celle de la femme qu’il aime sont menacées…

    • Les clés du Royaume

      2,00

      Nous suivons ici la vie du Père Chisholm, né d’un père Protestant et d’une mère Catholique, il va en devenant prêtre souvent se heurter à l’étroitesse d’esprit et le dogmatisme de l’Eglise Catholique, à laquelle il consacrera pourtant sa vie.
      Adolescent et novice, son cœur balance entre son amour pour Dieu et Nora, sa douce cousine. Les vicissitudes de la vie conduiront Nora, fille-mère, au suicide.
      Sous le choc, Francis part en Espagne en séminaire et commence sa carrière de prêtre d’abord en Ecosse et ensuite en Chine, où il passera presque toute sa vie.
      En Chine, il devra bâtir sa mission de zéro, sans aucune aide financière de son diocèse.
      Il sera confronté à une épidémie de peste et à une guerre intestine mais il tiendra bon et protégera ses ouailles contre vents et marées.

    • L’épopée du perroquet

      3,00

      Cette fois, la coupe est pleine ! À 25 ans, Maeve est sur le point de craquer. Alors qu elle vient de perdre son job, ses parents ont décidé de lui couper les vivres pour l aider à se prendre en charge…
      Ni une ni deux, Maeve, accompagnée de son perroquet Oliver, part refaire sa vie à Hollywood. Mais c est compter sans le destin qui s acharne. En pleine traversée des États-Unis, sa voiture rend l âme au milieu de nulle part. Voici Maeve coincée avec son perroquet, loin des siens, loin de son rêve, dans une petite ville perdue du fin fond de l Arizona. Petite ville perdue certes, mais qui recèle bien des charmes, comme Maeve ne tarde pas à le découvrir… Au point de renoncer à rejoindre la mythique Hollywood ?

    • L’embellisseur

      4,00

      Ludovic Garnier est un ” embellisseur “.
      Chirurgien esthétique, il fait partie de ces hommes qui adorent tellement la beauté des femmes qu’ils travaillent à l’améliorer, l’intensifier.

      Change-t-il ainsi leur destin ? C’est la question que se pose
      Justianne, venue s’offrir à son bistouri pour oublier la trahison de son jeune amant qui vient de l’abandonner pour un top model… Comment lutter lorsqu’on a quarante ans contre une rivale qui n’en a que vingt ?

      Justianne, infériorisée par les premières atteintes du vieillissement décide de se rajeunir par la chirurgie.
      Mais, lorsqu’elle a recouvré un visage lisse grâce à l’art de Ludovic, ses problèmes sont loin d’être résolus : Justianne s’éprouve en ” décalage horaire “, aussi bien avec les hommes qui lui refont la cour qu’avec les femmes qui jalousent son nouvel aspect sans oser en faire autant.

      Admirée autant que rejetée, elle sent s’accroître sa solitude. Elle revoit Ludovic qui, lui aussi, est seul : il a perdu son unique amour, sa sœur Coralie, défigurée par sa faute lorsqu’ils étaient enfants, à un âge où le futur chirurgien n’était pas en mesure de la ” réparer ”

      …Or, voilà que le destin lui offre une chance de se rattraper : un terrible accident se produit et Justianne, sa passagère, est à son tour défigurée. Cette fois, Ludovic peut intervenir…

      Dans ce roman fort, tendre et cruel, Madeleine Chapsal s’attaque à un sujet encore tabou : les miracles, mais aussi les limites actuelles de la chirurgie esthétique. Si elle transforme les corps, ça n’est pas sans toucher à l’âme…

    • Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j’ai pleuré

      2,50

      Une histoire d’amour renferme tous les secrets du monde. Pilar et son compagnon se sont connus dans l’enfance, éloignés au cours de leur adolescence, et voici qu’ils se retrouvent onze ans plus tard. Elle, une femme à qui la vie a appris à être forte et à ne pas se laisser déborder par ses sentiments. Lui, un homme qui possède le don de guérir les autres et cherche dans la religion une solution à ses conflits intérieurs. Tous deux sont unis par le désir de changer et de poursuivre leurs rêves. Pour y parvenir, il leur faudra surmonter bien des obstacles : la peur de se donner, le sentiment de la faute, les préjugés. Pilar et son compagnon décident alors de se rendre dans un petit village des Pyrénées, pour découvrir leur propre vérité. S’il relate avec poésie, et des dialogues très modernes, une rencontre amoureuse. Paulo Coelho nous plonge aussi dans les mystères de la divinité. Car, rappelle-t-il, “l’expérience spirituelle est avant tout une expérience pratique d’amour”. Un livre émouvant, limpide, qui délivre des messages de vie.

    • La Vouivre

      3,40

      Derrière la vipère apparut une fille jeune, d’un corps robuste, d’une démarche fière. Vêtue d’une robe de lin blanc arrêtée au bas du genou, elle allait pieds nus et bras nus, la taille cambrée, à grands pas. Son profil bronzé avait un relief et une beauté un peu mâles. Sur ses cheveux très noirs relevés en couronne, était posée une double torsade en argent, figurant un mince serpent dont la tête, dressée, tenait en sa mâchoire une grosse pierre ovale, d’un rouge limpide. D’après les portraits qu’on lui en avait tracés et qu’il avait crus jusqu’alors de fantaisie, Arsène reconnut la Vouivre.

      Courant après une vipère qui le nargue, Arsène Muselier rencontre au bois celle qu’en patois jurassien on appelle la Vouivre, la Fille-aux-serpents, dont le front s’orne d’un rubis fabuleux qu’elle ne pose que pour se baigner. Malheur à ceux que tente le bijou : les serpents les dévorent.
      Arsène a vu le rubis, mais la baigneuse l’intéresse plus encore, ce qui séduit la Vouivre par la rareté du fait. Lui se montre prudent car il craint pour son âme et, d’ailleurs, il aime Juliette Mindeur. La Vouivre pourchasse partout le récalcitrant. Le pays s’ameute, les convoitises s’allument – tandis qu’Arsène suit son petit bonhomme de chemin.
      Mais ce garçon réaliste est aussi un tendre et quand, après le trépas du fils Beuillat, la petite Belette est en danger, il brave sans hésiter l’armée des serpents.
      Ainsi finit cette histoire aussi réelle que fantastique où l’on voit un curé sceptique, un radical croyant, une ” dévorante ” pleine d’innocence et bien d’autres gens encore.

    • L’étoile bleue, le boiteux de Varsovie

      3,80

      Automne 1922… Quelques mois plus tôt, le prince Morosini – expert en joyaux anciens – a été contacté par le mystérieux Simon Aronov surnommé le “Boiteux de Varsovie”.
      Celui-ci lui a confié une mission périlleuse : retrouver quatre pierres précieuses dérobées lors du pillage du Temple de Jérusalem… La tradition veut que, regroupées, elles permettent aux enfants d’Israël de retrouver leur terre.
      Après avoir découvert l”Étoile bleue”, le prince embarque pour l’Angleterre où serait la “Rose d’York,” un fabuleux diamant dont la trace s’est perdue depuis plusieurs siècles. Commence alors une course folle semée d’embûches.
      Des ruelles sordides de l’East End aux somptueux manoirs de l’aristocratie, ils sont nombreux à convoiter la pierre précieuse, et ses adversaires sont prêts à tout pour contrer les projets du Boiteux.

    • Le père Goriot

      2,10

      La maison Vauquer est une pension parisienne où se côtoient des résidents que tout oppose, et pourtant inexorablement liés : Rastignac, un jeune étudiant en droit, le Père Goriot, un ancien fabriquant de vermicelles, ou encore le mystérieux Vautrin.
      Tous ont leurs secrets et leurs faiblesses :Rastignac, obsédé par la haute société, délaisse ses études pour tenter de s’y intégrer ; Vautrin cache un passé douloureux ; le Père Goriot s’est ruiné pour ses filles ingrates.
      La maison Vauquer s’apparente alors à une peinture de cette époque, un cliché de personnages aussi différents qu’unis, criants de vérité, acteurs d’une comédie humaine.

    • Et après

      2,50

      A huit ans, Nathan est entré dans le tunnel lumineux de la “mort imminente.” Plongeant dans un lac pour aider une fillette, l’enfant s’est noyé. Arrêt cardiaque, mort clinique.
      Et puis, de nouveau, la vie.
      Vingt ans après, Nathan est devenu l’un des plus brillants avocats de New York. Il a tout oublié de l’épisode. Il a même fini par épouser la petite fille du lac, Mallory, sa femme tant aimée. Mallory qui l’a quitté, mais qui lui manque comme au premier jour…
      Mais Nathan ignore que ceux qui reviennent de l’autre côté, ne sont plus tout à fait les mêmes. Aujourd’hui qu’il connaît la réussite et la notoriété et la prospérité, il va découvrir pourquoi il est revenu. Est-il encore un homme comme les autres ?
      Une histoire d’amour et de suspense, une course vers l’inconnu qui s’écoute avec la gorge nouée mais l’envie irrésistible de connaître la suite.

    • Les filles au chocolat, Tome 1 : Coeur cerise

      3,00

      Je m’appelle: Cherry Costello.
      Mon âge: 13 ans
      Je suis: secrète, débordante d’imagination
      Mon style: jeans skinny, tee-shirts à motifs japonais
      J’aime: les fleurs de cerisiers, les roulottes de gitans
      Je rêve: d’être acceptée par mes quatre nouvelles demi-sœur
      Mon problème: je suis amoureuse du petit copain de ma demi-sœur….

      Cherry, 13 ans, et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l’arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d’une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles soeurs et le charme irrésistible de Shay…
      Shay est Cherry vont t-il etre en couple? Pour le savoir va vite le lire.

    Start typing and press Enter to search

    Panier

    Votre panier est vide.