Érotique

    • Crossfire, tome 2 : Regarde-moi

      3,00

      Gideon Cross. Aussi parfait et séduisant à l’extérieur que tourmenté et brisé à l’intérieur. Il était une flamme vive et brûlante qui m’attirait dans les plus sombres des plaisirs. Je ne pouvais rester loin de lui. Je ne le voulais pas. Il était mon addiction… représentait chacun de mes désirs… il était mien.

      Mon passé était aussi violent que le sien et j’étais tout aussi brisée. Nous ne pouvions jamais marcher. C’était trop dur, trop douloureux… sauf quand cela était parfait. Ces moments quand le désir et l’amour désespéré représentaient la plus exquise des folies.

      Nous étions liés par notre besoin. Et notre passion nous entraînerait au-delà des limites de la plus douce et vive des obsessions…

    • La chair du désert

      3,20

      ULLA Édition: France Loisirs Format: Relié Nombre de pages: 260

    • Brigade Mondaine, tome 10: Le cygne de Bangkok

      3,10

      Il y eut un grincement de cordons sur leurs poulies, la double tenture s’ouvrit.
      Arlette laissa échapper un cri.
      Sur un etable, dans une rotonde tendue de velours noir, apparut un énorme cygne de bronze poli, carré sur ses pattes, ailes battantes rejetées en arrière, col levé, bel furieux.
      Sous le ventre tendu en avant, il y avait, proéminent, dressé, terrifiant, un double membre.

    • Brigade Mondaine, tome 17 : Les caprices de Vanessa

      3,00

      Le docteur n’arrivait pas à détacher ses yeux du sexe fendu très haut, encore plus indécent d’être libre de toute toison. En même temps, sa main tâtonnait vers sa Samsonite, posée au milieu des dossiers. Il l’ouvrit et en sortit une grand plume d’oie d’un blanc immaculé.

    • Des désirs et des hommes

      2,50

      Avec une tendre impudeur, Françoise Simpère nous livre différents portraits d’hommes qui s’inscrivent dans ses désirs et ses fantasmes.
      De la brève rencontre pleine de promesses à la terrasse d’un café jusqu’à l’amant de cœur avec qui toutes les folies du corps sont permises, Françoise Simpère raconte l’attirance physique et l’amour des hommes avec beaucoup de naturel et d’émotion. Des pages très tendres alternent avec des scènes plus crues où l’auteur ne fait pas mystère de ses pulsions les plus secrètes et de son amour pour le sexe masculin.
      Saluée comme une femme libre à l’occasion de la sortie de son premier texte érotique, “Le Jeune homme au téléphone” (Pocket n° 10181), Françoise Simpère s’est inscrite d’emblée dans la lignée des auteurs féminins qui écrivent le plaisir, tous les plaisirs, sans agressivité ni fausse pudeur.

    • Malcolm le sulfureux, tome 1

      5,00

      C’est l’histoire que j’ai attendue toute ma vie, et son nom est Malcolm Kyle Preston Logan Saint. Ne soyez pas berné par son nom de famille. Il n’y a rien de sacré chez cette homme, excepté l’enfer que deviennent ses fêtes. Considéré comme le plus sexy des entrepreneur de Chicago, c’est un homme qui a trop d’argent à dépenser et trop de femmes se battant pour son attention.
      Mystérieux. Privilégié. Légendaire. Il a été entouré par la presse durant sa vie entière tandis qu’ils creusent pour voir si sa vie de contes de fées est réelle ou juste une série de mensonges. Mais ses secrets lui appartiennent. Et c’est pour cela que je suis venue.
      Ma mission est d’enquêter pour Saint et de révéler sa personnalité, et je suis déterminée à ce que cette histoire change ma carrière.
      Mais je n’aurais jamais imaginé que lui changerait ma vie. Peu à peu, je commence à me demander si je suis celle qui le découvre… ou si c’est lui qui me révèle.

    • Cinquante nuances plus claires

      3,00

      La rencontre d’Ana Steele et de Christian Grey, chef d’entreprise ambitieux mais tourmenté, les a précipités dans une histoire d’amour torride qui a irrémédiablement bouleversé leurs existences.
      Ana a toujours su que ses amours avec son Cinquante Nuances seraient orageuses : leur vie commune pose des défis que ni l’un ni l’autre n’avaient envisagés. Ana doit apprendre à partager le style de vie opulent de Grey sans sacrifier sa propre intégrité ou son indépendance ; Grey doit surmonter son obsession de tout contrôler, et exorciser les horreurs qui le hantent. Enfin réunis, ils ont tout: l’amour, la passion, l’intimité, la richesse et une infinité de possibles.
      Mais alors même que la vie les comble, le malheur et le destin conspirent pour plonger Ana dans le pire des cauchemars…

    • Brigade Mondaine, tome 15 : La maison des maudites

      3,00

      Sur l’écran se déroulait la séquence filmée à peine un quart d’heure plus tôt. Devant l’unique spectateur, athlète aux cheveux de lin, Marie-Martine Parker et Tagore se livraient, en gros plan, à une scène d’amour démente.
      Philippe Delveau faisait partie d’une catégorie très spéciale de voyeurs…

    • L’amant de Lady Chatterley

      3,00

      “Ce n’était pas très gai, mais c’était le destin.(…) C’était la vie.” Tel est l’amer constat que Constance Reid, alors âgée de 23 ans, porte sur son mariage avec Clifford Chatterley.
      Ils se sont mariés en 1917 lors d’une permission de Clifford. Il est revenu du front en 1918, gravement estropié et condamné à la chaise roulante.
      Si leur entente a toujours été plus intellectuelle que physique, l’incapacité de Clifford à satisfaire sa femme et à lui donner un enfant met rapidement un point final à leur mariage. Amant après amant, Constance trouve son plaisir, jusqu’au jour où elle ouvre enfin les yeux sur Mellors, le garde-chasse de son mari. La soudaine “avide adoration” que Constance éprouve pour lui naît principalement de l’intense intimité sexuelle qu’ils partagent alors que tout les sépare dans l’Angleterre puritaine du début du XXe siècle.
      L’explosion sensuelle et amoureuse de leur liaison ira jusqu’à infléchir la ligne de leur destin respectif. Roman puissamment érotique et sensuel, L’Amant de Lady Chatterley a profondément bouleversé et continue d’ébranler les idées reçues sur le plaisir féminin et la virilité

    • Beautiful Bitch

      4,00

      L’irrésistible et magnétique trentenaire, Bennett (alias Beautiful Bastard), désormais sous le charme de son ex-collaboratrice : l’ambitieuse Chloé qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Enjeux de pouvoir, ébats amoureux et relation tumultueuse, déclinés dans un cadre idyllique et sous des cieux français.

      Au moment où la carrière de Chloé est sur le point de décoller, Bennett son ex-boss et nouveau boy-friend, lui, ne rêve que d’une chose : ralentir son rythme professionnel effréné et passer une nuit sensuelle, sauvage et passionnée, en tête-à-tête avec elle. Décidément ces deux-là, sont rarement sur la même longueur d’onde !
      Après que Bennett ait exclu de considérer le « refus » de Chloé, comme une réponse à sa proposition de vivre ensemble, on retrouve nos deux duettistes, en pleine conversation houleuse, deux billets d’avion en poche, et une villa à leur disposition dans le sud de France. Mais quel a été l’objet de cette conversation extravagante, qui laisse inévitablement Bennett et Chloé en plein combat de boxe sous la couette ?

      Première d’une série de trois nouvelles, Beautiful Bitch, raconte la suite des aventures de Bennett et Chloé, l’irrésistible couple moderne et passionné du sex-seller, Beautiful Bastard qui a enthousiasmé des millions de fans à travers le monde.

    • Le Kama Soutra

      2,50

      Paradoxe : le Kama Sutra est célèbre dans le monde entier. Mais sait-on vraiment ce qu’il contient ? Précieux manuel à l’usage des amants, le Livre de l’Amour renferme, il est vrai, quantité de trésors. Il dévoile sans tabous les plus extrêmes raffinements du plaisir. Techniques de séduction, préliminaires, caresses, baisers, positions amoureuses… Aucun détail n’y est oublié. Mais attention ! L’amour, ici, est élevé à la dimension du sacré. Ces conseils avisés ne proviennent-ils pas des dieux eux-mêmes ? Et l’harmonie du corps serait-elle sans effet sur celle de l’esprit ? Dans une langue poétique et imagée, Vatsyayana nous livre un fascinant témoignage sur la civilisation de l’Inde antique, ses mœurs, ses croyances, sa morale. Un véritable art de vivre… et d’aimer !

    • Brigade Mondaine, tome 12 : Le jeu du cavalier

      3,00

      Ling, cambrée, la poitrine fabuleuse, n’avait plus sur elle qu’un collier de jade lourd enroulé plusieurs fois.
      Elle dénoua son chignon et se mit à aller et venir devant Boris ?
      Soudain, une silhouette surgit en pleine lumière : c’était l’oeil à l’homme de verre…

    • Prête à tout ?

      4,00

      Deux inconnus irrépressiblement attirés l’un par l’autre passent ensemble une nuit passionnée. Ils n’ont pas prévu de se revoir. Oui mais voilà, elle, c’est Tess Harper, candidate à Petits secrets entre amis, prête à tout pour gagner cette émission de télé-réalité et remporter la cagnotte qui la sortira enfin de ses problèmes financiers. Lui, c’est Colin Cooper, il est producteur, plutôt intello, et déteste les paillettes et les bimbos. Et surtout : ils n’avaient pas le droit de se rencontrer, car Colin est lié à l’émission à laquelle participe Tess. Tous les deux ont désormais le pouvoir de faire chanter et tomber l’autre. Peuvent-ils se faire confiance ? Le pari est risqué. De toute façon, ils n’ont pas le choix car la situation se complique et visiblement certaines personnes sont décidées à rendre leur amour impossible.

    • Brigade Mondaine, tome 4 : Les séminaires d’amour

      4,10

      La boîte à pilules en or reposait sur la tablette du lavabo, bien en évidence. Séverine l’attrapa et l’ouvrit d’une chiquenaude machinale. Il n’y avait pas la moindre pilule dedans. Seulement, et à ras bord, un onguent un peu jaune, ocre plutôt, très gras, et qui colla instantanément à l’index de Séverine quand elle le plongea dedans après l’avoir humecté d’un coup de langue.

    • Autoportrait en érection

      5,70

      Compagne infatigable d’une vie sexuelle bien remplie, elle a ses pudeurs, ses préférences et son langage… Héroïne de mille et une aventures, elle fait ici l’objet d’un portrait véridique. Elle, c’est?
      Mais laissons parler l’auteur : “L’essentiel dans l’esprit de cet ouvrage, c’est ma verge.” A vous de découvrir ce qui se cache derrière ces propos provocateurs…
      Un petit chef-d’oeuvre d’humour, une confession impudique qui analyse admirable-ment le comportement érotique masculin.

    • Madame Edwarda ; le mort ; histoire de l’oeil

      4,60

      Penser ce qui excède la possibilité de penser, gagner le point où le cœur manque, les moments où l’horreur et la joie coïncident dans leur plénitude, où l’être nous est donné dans un dépassement intolérable de l’être qui le rend semblable à Dieu, semblable à rien. Tel est le sens de ce livre insensé. Les trois récits rassemblés ici sont l’expression la plus concise de la terrible exigence d’un homme qui avait voué sa vie et son écriture à l’expérience des limites.
      À travers le blasphème et l’indécence, c’est bien la voix la plus pure que nous entendons et le cri que profère cette bouche tordue est un alléluia perdu dans le silence sans fin.

    Start typing and press Enter to search

    Panier

    Votre panier est vide.