Polars

    • Un meurtre sera commis le…

      3,00

      Le journal local annonce un meurtre à Little Paddocks le vendredi 29 octobre à 18 h 30. Tout le village, pensant à un jeu, se rassemble à l’heure dite au lieu du rendez-vous. Brusquement, les lumières s’éteignent et, lorsqu’elles se se rallument, on est loin de la Murder Party… Un meurtre a bien été commis. Heureusement Miss Marple va prendre l’affaire en main.

    • L’affaire Prothero

      3,00

      Meurtre au presbytère ! Le Pasteur a déjà sa petite idée sur l’identité du meurtrier du colonel. Au fil de l’enquête, le portrait du militaire se dessine : un être odieux qui ne comptait que des ennemis…
      A l’heure du thé, les langues se délient. Miss Marple entre en scène pour dénouer les fils de l’intrigue.
      L’adaptation en bande dessinée du premier roman où apparaît Miss Marple, personnage le plus célèbre de l’écrivain Agatha Christie. Archétype de la vieille fille anglaise, Miss Marple est l’antithèse d’Hercule Poirot.

    • La mémoire assassine

      3,50

      Après une longue dépression, Sabine retrouve son poste de secrétaire dans une banque internationale. Lorsqu’elle apprend qu’une réunion d’anciens élèves de son collège est organisée, elle repense à l’année de ses quinze ans, marquée par la disparition de son amie d’enfance. Pourquoi Sabine a-t-elle effacé cette journée de sa mémoire ? A-t-elle été témoin de quelque chose qu’elle n’aurait pas dû voir ? Afin d’en savoir plus, la jeune femme retourne dans la petite ville côtière du Helder, théâtre du drame, et commence à fouiller le passé, n’épargnant personne dans sa quête.

    • Le serrurier volant

      2,50

      Marc est un gars qui a une de ces histoires qu’on raconte pas volontiers. Pour le dire autrement, Marc est un gars plus fermé q’une serrure inviolable.

      Pour se relever – parce qu’il faut bien se remettre sur pied quand on survit à une catastrophe – il choisit de devenirs errurier. Ce nouveau métier lui donne l’occasion d’ouvrir pas mal de portes et de découvrir, par ce biais, les petites misères de ses congénères.

      Un jour, un client lui fait une drôle de demande qui va le faire renouer avec ce passé qu’il ne parvient pas à oublier…

      Aux commandes de ce roman noir, illustré, deux maîtres: Benacquista, pour le scénario et Tardi pour le dessin.

    • N. ou M. ? / L’heure zéro

      4,00

      N. ou M. ?
      1940. Tommy Beresford et sa femme Tuppence, as du contre espionnage pendant la Grande Guerre, bouillants d’impatience, se lamentent qu’on: refuse de mettre à profit leurs compétences. Trop vieux! Ils ont dépassé la quarantaine… C’est à ce moment qu’un agent de l’Intelligence Service propose à Tommy une mission : débusquer un espion nazi installé, soupçonne-t-on, dans une paisible station balnéaire. Seule indication, une phrase d’un message intercepté : «Je propose N. ou M. pour l’Angleterre. Pleins pouvoirs.»
      Bien entendu Tommy accepte, sans révéler à sa femme le vrai but de sa mission. Tuppence, fine mouche, surprendra son secret.

      L’heure zéro
      Quelle drôle d’idée ! Rassembler pour des vacances à La Pointe-aux-Mouettes l’ex-Mrs Strange – Mrs Audrey depuis son divorce – et Kay, la nouvelle tenante du titre, sous le prétexte d’en faire des amies…
      C’est de l’inconscience, pour ne pas dire plus. Car enfin, l’époux de ces dames n’a quand même pas la naïveté de croire qu’elles vont tomber dans les bras l’une de l’autre. D’ailleurs, si ces tigresses ne se sont pas encore écharpées, c’est qu’elles se retiennent. Pour l’instant.
      Les vertus calmantes de l’air marin, sans doute… Mais les choses n’en resteront pas là. Deux Mrs Strange sous le même toit, c’est une de trop…

    • Joyeux Noël, merry Christmas

      3,50

      Après sa “Douce Nuit” à la fois terrible et émouvante, Mary Higgins Clark vous offre ce petit livre idéal pour passer des fêtes délicieusement angoissantes. Associés dans le bonheur comme dans l’aventure, Henry, ex-président des Etats-Unis, et Sunday, jeune et brillante femme politique, vont être mêlés à des affaires parmi les plus troubles. Des enquêtes à haut risque, sous le signe du charme, du mystère et de la passion. Une fois encore, la reine du suspense vous souhaite Joyeux Noël, merry Christmas, et beaucoup de frissons. Avec Mary Higgins Clark, les Noëls sont toujours animés

    • Dans l’ombre de Mary

      5,00

      Mary DiNunzio, avocate dans un grand cabinet de Philadelphie, défend les causes les plus douteuses devant les juges les plus antipathiques, dans l’espoir de hâter sa promotion.
      Depuis le décès accidentel de son mari, elle se consacre entièrement à son travail et fait de son mieux pour mener une nouvelle vie. Quand commencent les lettres anonymes et les appels téléphoniques à son bureau comme à son domicile, l’anxiété naturelle de Mary augmente. Mais la jeune femme est trop occupée par son travail et par les avances d’un de ses collègues pour s’en inquiéter réellement. Lorsqu’elle découvre qu’elle est épiée et que son appartement a été forcé, la jeune femme change d’avis.
      Le jour où son secrétaire meurt fauché par la voiture noire qui la suit depuis des semaines, dans les mêmes circonstances que son mari, un an auparavant, Mary comprend qu’elle devra lutter pour sauver sa vie…

    • La femme du Ve

      3,00

      Il y a encore quelques mois, Harry Ricks était professeur dans une université américaine et menait une vie tranquille avec sa femme et sa fille.
      Aujourd’hui, Harry survit tout juste dans une chambre de bonne crasseuse à Paris, au fin fond du X° arrondissement, et n’a plus aucun contact avec Sa famille,
      Alors qu’il croit toucher le fond, la passion fait irruption dans sa vie : elle s’appelle Margit, elle est hongroise et sensuelle. Et très énigmatique : Harry ne devra pas lui poser de questions sur son travail, son passé, sa vie, et ne pourra la voir que deux fois par semaine, à dix-sept heures, dans son appartement du V°.
      Comme envoûté, Harry accepte. Mais bientôt se produisent autour de lui d’étranges coïncidences…

      Un nouveau cauchemar savamment orchestré par un Douglas Kennedy plus machiavélique que jamais. Un roman noir surprenant dans un Paris inattendu et crépusculaire hanté par les ombres de Simenon et Buñuel.

    • Le tigre

      3,00

      Des bas-fonds de Naples aux fumeries d’opium de Hong Kong, de la casbah de Marrakech aux casinos flottants de Macao : la chasse à l’homme la plus sensationnelle de l’inspecteur Borniche. Il y a dix ans : le triomphe de “Flic Story.”
      Pour ce dixième anniversaire, dans ce dixième livre, Roger Borniche a choisi de raconter l’odyssée du truand qui l’a le plus impressionné. On l’appelait le Tigre. Il avait appris en Indochine l’art du combat solitaire, implacable et silencieux.

    • Le Trésor du Temple

      3,50

      Ary Cohen, dit “le lion”, vit retiré près de Qumran dans le désert de Judée, où les Esséniens l’ont élu comme leur messie. C’est là que son père, l’archéologue David Cohen, vient lui confier la nouvelle mission proposée par Shimon Delam, patron du Shin Beth, les services secrets intérieurs d’Israël. Il s’agit d’élucider le meurtre – ou plutôt le sacrifice rituel – de Peter Ericson, un archéologue qui recherchait le fabuleux Trésor du temple, sans doute celui de Salomon, d’après les mystérieuses écritures du rouleau de cuivre, l’un des Manuscrits de la Mer morte, retrouvés justement à Qumran. Pour mener à bien cette enquête, il faut à la fois être un soldat et connaître parfaitement les textes sacrés. Seul Ary a donc une chance de percer les extraordinaires mystères qui l’attendent… Francs-maçons, Templiers, Secte des assassins… Les plus secrètes et les plus anciennes organisations ont voulu, veulent et voudront toujours retrouver le fabuleux trésor mythique, à supposer qu’il ait jamais existé. La partie ne sera pas facile pour Ary, le religieux détective qui avait déjà montré tout son talent dans “Qumran.” Éliette Abécassis mêle une nouvelle fois avec bonheur la réalité – historique et théologique – et la fiction, pour un roman d’aventures qui n’a rien à envier aux canons du genre et semble promis au statut de best-seller.

    • Boulevard de la mort

      4,20

      Voici votre mission. Pour arriver là-bas vivant, vous devez franchir incognito une frontière équipée des détecteurs les plus sensibles jamais créés. Treize mille kilomètres de grillages électrifiés, des chiens de garde féroces et des pièges qui déclenchent des tirs automatiques. Des champs de mines. Quatorze mille gardesfrontières armés. Pour revenir, vous devrez de nouveau traverser cette frontière. À part que, cette fois-ci, vous aurez avec vous trois enfants et deux adultes tétanisés par la peur. Et, en plus, il pleut. Bienvenue à l’Elitekommando Ost.
      L’Elitekommando Ost – une équipe de neuf hommes choisis parmi la fine fleur de l’armée allemande – est le squelette dans le placard de la politique de la Guerre froide. Officiellement cette équipe n’a jamais existé. Les nombreuses opérations qu’elle a menées derrière le Rideau de fer de 1977 à 1989 n’ont jamais été reconnues. Aucune archive n’a été conservée. L’identité de ses membres a été effacée. Supervisé par la CIA et dirigé depuis l’Allemagne fédérale, l’Elitekommando Ost devait faire passer la frontière à des transfuges et déstabiliser le gouvernement est-allemand par tous les moyens. Les risques encourus par l’équipe étaient terribles. Et ils étaient seuls. Sans couverture. Sans position de repli. Sans filet. Cet authentique récit n’est pas seulement un document explosif sur un aspect encore non révélé de la guerre secrète. C’est aussi l’extraordinaire confession d’un homme que les expériences physiques et psychologiques ont marqué à jamais.

    • Innocent

      3,00

      Depuis que Matt a rencontré Olivia, sa vie semble prendre un tour plus heureux. Matt n’arrive pas à se pardonner l’accident terrible qui a coûté la vie à un de ses camarades de classe et dont il s’est toujours senti coupable. Mais aujourd’hui il est amoureux, sa femme attend un bébé, ils vont acheter une maison ensemble. Puis tout s’écroule : Matt reçoit sur son portable une vidéo montrant Olivia dans une chambre d’hôtel en compagnie d’un inconnu. Matt refuse de croire que sa femme puisse l’avoir trahi, mais Olivia, partie en voyage d’affaires, est injoignable. Très rapidement, autour de Matt, les gens se mettent à mourir, tandis que tout l’indique comme l’auteur des crimes…

    • Le livre noir des serial killers

      3,50

      Stéphane Bourgoin a rencontré plus d’une soixantaine de tueurs en série à travers le monde. Il relate ici l’histoire, retrace le profil psychologique et analyse la personnalité de six d’entre eux. Et non des moindres. Du Vampire de Düsseldorf à l’Ogre de Santa Cruz, en passant par le Cannibale de Milwaukee, ce sont à chaque fois de véritables monstres auxquels il nous confronte. Âmes sensibles s’abstenir !

    • Un milliard de secrets

      3,40

      Lundi 6 décembre 2010. Les avocats de Liliane Bettencourt et de Françoise Meyers annoncent que « l’affaire » est terminée. Les plaintes sont retirées, le conflit est officiellement derrière la mère et sa fille.

      Alors que la presse levait la plume et jugeait clos le feuilleton qui tient la France en haleine depuis plus de un an, Marie-France Etchegoin, elle, décidait au contraire de raconter cette incroyable histoire de famille. Intriguée par cette étrange paix des braves, elle a cherché à comprendre les raisons cachées du pacte de réconciliation scellé entre la mère et la fille.

      Abus de richesses est une version moderne de l’affaire du « collier de la Reine », cette escroquerie qui fit trembler la couronne sous Louis XVI. Amours, ambitions, jalousies, trahisons, pouvoir, coups fourrés…

      Et pour finir un scandale politico-judiciaire. Pour éclairer cette histoire qui remue toutes les passions françaises, il fallait remonter à la guerre et à la collaboration, descendre dans les sous-sols de l’inconscient, explorer les non-dits et le passé refoulé de l’enfance au Maroc à la vieillesse sur l’île d’Arros, courir de Neuilly au barreau de Paris, de la France à la Suisse, des hémicycles politiques aux salles des ventes aux enchères, des conseils d’administration de l’Oréal aux tête-à-tête dans les bureaux de l’Elysée.

      Il fallait surtout chercher à percer les mystères de deux hommes, un ancien ministre, André Bettencourt, et un artiste dandy François-Marie Banier, et les secrets de deux femmes que tout oppose.

    • Passage des Ombres

      4,00

      Un vieil homme solitaire est retrouvé mort dans son lit. Il semble avoir été étouffé sous son oreiller. Dans ses tiroirs, des coupures de presse sur la découverte du corps d’une jeune couturière dans le passage des Ombres en 1944, pendant l’occupation américaine.

      Pourquoi cet ancien crime refait-il surface après tout ce temps ? La police a-t-elle arrêté un innocent ?

      Soixante ans plus tard, l’ex-inspecteur Konrad décide de mener une double enquête. Jumeau littéraire d’Erlendur, il a grandi en ville, dans ce quartier des Ombres si mal famé, avec un père escroc, vraie brute et faux spirite. Il découvre que l’Islande de la ” situation ” n’est pas tendre avec les jeunes filles, trompées, abusées, abandonnées, à qui on souffle parfois, une fois l’affaire consommée, ” tu diras que c’était les elfes “.

      Un polar prenant qui mêle avec brio deux époques et deux enquêtes dans un vertigineux jeu de miroirs. Où l’on découvre que les elfes n’ont peut-être pas tous les torts et que les fééries islandaises ont bon dos…

    • Point de mire

      3,50

      Nick Stone, le héros des précédents romans d’Andy Mc Nab, est forcé de faire le choix le plus difficile de sa vie : il doit exécuter la cible qui lui a été désignée, un enfant qu’il a refusé une première fois d’exécuter à Londres, sinon Kelly, la petite orpheline qu’il protège, sera tuée.
      Au Panama, où l’action est située, Nick se retrouve au centre d’une conspiration meurtrière, où sont impliqués la guérilla colombienne, le gouvernement américain et la haute finance chinoise.
      L’auteur, qui fut, on le sait, le soldat le plus décoré de l’Armée Britannique à la suite de l’action de son commando, lors de la guerre du Golfe, a connu avec ce thriller un nouveau grand succès.

    • Hong Kong

      3,50

      Hong Kong, avec ses buildings, ses banques, ses mafias, son capitalisme sauvage, vit aujourd’hui sous la tutelle méfiante, et parfois brutale, de l’Armée de libération populaire et du Parti communiste chinois. Entre bureaucratie et corruption, trafic d’armes et fluctuations boursières, il incombe à Jake Grafton, ancien amiral employé par le Pentagone, de désamorcer un complot qui pourrait embraser la ville et dresser Pékin contre les États-Unis. Un complot fondé sur la technologie la plus redoutable, et dans lequel le vieil ami de Grafton, Tiger Cole, devenu consul, joue un rôle déterminant. Au rythme d’un suspense implacable, l’auteur du Vol de l’Intruder nous entraîne dans la mégapole la plus fascinante de l’Asie moderne.

    • Tokyo

      2,10

      Quand Grey débarque à Tokyo sans attaches, argent ni bagages, elle a beaucoup à prouver et encore plus à cacher. Sa rencontre avec Jason, pour lequel elle éprouve une fascination immédiate, est déterminante : il lui trouve un toit, une maison délabrée vouée à la démolition, et un emploi dans un club à hôtesses très privé. Ses clients ? Des yakuzas et un étrange infirme accompagné d’une nurse à la silhouette monstrueuse… Mœurs inavouables, violence, écrasant secret… Ce nouvel univers est pourtant familier à Grey. le but de son voyage ? Retrouver un mystérieux film à l’existence contestée datant de l’invasion de la Chine par les Japonais. Un seul homme pourrait l’aider. Un survivant du massacre qui refuse de répondre à ses questions…

    Start typing and press Enter to search

    Panier

    Votre panier est vide.